10.4.11

Grande arête du Devenson. Devenson, Calanques.

Grande arête du Devenson. Devenson, Calanques.
200m, V+. Equipement: quelques pitons.
Materiel: jeu de friends, coinceurs, sangles.

Deuxième voie de cette trilogie des Calanques.

Voici le parking du Col de la Gardiole.
Dimanche + printemps + chaleur: beaucoup de voitures, beaucoup!
Bon, je vous épargnerai la description de l'approche, parce que il s'agit de descendre, monter, descendre, monter, descendre, monter... jusqu'au arriver aux rappels.

Voici le cirque du Devenson et le debout des rappels. Ne pensez pas que cette photo ilustre le premier rappel. Ici, il s'agit d'un petit rappel pour acceder au premier rappel.
L'installation du premier rappel est située dans un endroit tellement au bord du precipice que en y arrivant on perd tout l'envie de faire des photos. Le rappel lui même est assez verticale mais pas excepcionellement impressionnant (je n'ai fait, de plus verticals, ou même en devers ou en toile d'araignée). Ce qui est vraiment impressionant sont les 3 relais où on doit se situer pour commencer les 3 rappels. "Plein gaz", ça c'est clair!!!

On a même pas osé faire des photos pendant les rappels, seulement celle-ci depuis la base de la falaise, on était tellement impressionés...

Enfin, un fois fini l'approche (3h30 en totale: marche + rappels + marche-galère jusqu'au pied de voie, pas mal!!) on commence à grimper.
On s'avait oublié déjà que on était venus ici avec le bout de grimper!!

En fait, ça donne plus envie de descendre pour se baigner que de grimper...

Oui, il fait chaud! Je commence la voie sans t-shirt. Aprés j'avais tout le dos completement rouge, sauf une ligne en diagonale (les sangles, hehe)
ici je commence la première longueur, un V equipé avec quelque piton. Mais bien protegeable avec des friends.

La deuxième longueur est la plus facile de la voie. On le laisse à JB, qui veut apprendre à progresser en terrain d'aventure. Quelques sangles et quelques friends, bien ou mal placés, mais l'objectif c'est d'apprendre!!

Voici le troisième rélais, toujours avec la mer au fond.

Et le début du troisième longueur, bien verticale.

Cet longueur a uun petit pas de 6a. Pas grand chose, mais qui peut poser quelque problème si on a pas les bras assez longs...

JB, qui s'a confortablement installé sur le bloc du troisième rélais...

Et la vue sur l'autre coté du cirque de Devenson.

Voilà le troisième rélais, et son ancrage principale: le pin!

Quatrième rélais, la voie commence à offrir des passages plus faciles.

Bruno, qui a commencé la cinquième longueur en tête, doit s'arreter au milieu d'un dièdre à cause du tirage de la corde. Bon relais avec un friend et un hexcentrique.

Voici le cinquième rélais, compposé d'un arbre surplombant la falaise, et un spit que mes amis n'ont pas volu utiliser.
Jusqu'au quand j'arrive au relais et m'y vache. "Tu as vu ce spit? Ça ne donne pas envie!" me disent. "Mais oui!" reponds-je. Alors tout d'un coup eux aussi veulent s'y vacher, et en quelques secondes on a 5 ou 6 mousquetons acrochés: cordes, sangles, sac a dos...

La fisure du sixième longueur, c'est à Bruno aussi.

Celui est le meilleur longueur de toute la vie, pour l'ambiance, pour les prises, pour les pas athletiques mais pas excessivement difficiles...

Et aussi pour les belles vues!

Voici la photo de fin de voie, dans le sixième rélais, une plateforme sur un bloc enorme surplombant la fisure.

Et la vue sur la ligne de cote vers l'est.

Voici la vue vers l'interieur de la montagne, le chemin que on doit parcourir pour arriver à la voiture...

Mais avant tout on doit faire le gouter, car on avait laissé 2 sacs sous un arbre. Il faut finir tout ce qu'il y a dedans (pain, sandwich, bière...), ce n'est pas question de retourner au camping avec du poids innecessaire au dos!!!

Escalade realisé par Xavi Gallach, Bruno Bacq et JB.

Cap comentari:

Publica un comentari a l'entrada