20.12.10

Rescat a Agulles. Video.


En aquesta ocasió he filmat el meu propi rescat, doncs vaig ser jo qui, el cap de setmana abans de nadal, va caure tontament caminant pels voltants del refugi d'Agulles, i es va fer un esguinç important al turmell.
En aquest primer video l'helicòpter dels GRAE arriba a l'agulla de l'helicòpter, i descarrega dos bombers i un metge:



I en el segon video els bombers m'acompanyen fins pujar a l'helicòpter, que s'enlaira per anar a la Vinya nova, on ens espera l'ambulància:



Bé, espero que us agradi: més val veure-ho aqui que no pas en directe, oi?

4.12.10

Ski de randonnée à La Motte-Servolex.

Vendredi l'aprés-midi. Caro vient d'arriver à Chambéry: elle est un peut allucinée avec tellement de neige. On se propose de faire Samedi une pétite randonnée en skis, mais qui ne nous occupe toute la jornée, afin de pouvoir continuer avec les devoirs de l'université.
Sa proposition est de partir de chez elle, à La Motte, vers le Col du Crucifix.

Le point de partie est le rond-point du Campanile, à une altitude de 250m, pour tout de suite prendre la piste cyclable (pas de vélos aujourd'hui) et traverser La Motte.

C'est difficile de s'orienter dans cet paysage exceptionnel, nous sommes deux skieurs de montagne perdus au milieu de la ville... heureusement on a une carte topographique: l'heure de faire appel à nos habilités d'oriéntation est arrivée!!


Pour être un bon skieur urbain on a besoin de quelques qualités exceptionnelles: par example, dominer le dry-tooling. On doit faire trés attention aussi à la faune typique, afin de ne se faire tuer par accident pour un animal pas du tout habituel en haute montagne: la voiture.

On peut finallement quiter la route pour entrer dans un champ, beaucoup plus agréable à skier que la ville.

On croise aussi une forêt avec des arbres bizarrement rangés.
Comment? Que c'est une champ de pomiers?? Ah oui... ça doit être ça!


Dans nôtre promenade on croisera le petit village de St Sulpice.

Et finallement on à reussi à skier dans une piste fermé au trafic de voitures, ce qui devient beaucoup plus agréable.
Quand on arrive au carrefour de la route qui monte au Col de l'Epine on prend a droite, la descente commence ici, à 720m.

Malheureusement il y a trop de neige par rapport à la pente, alors on ne glisse pas trop et nous sommes obligés a pousser avec nos bâtons... La vue, au moins, est assez belle, avec le massif des Bauges au fond et la plaine de Chambéry et le lac du Bourget.

Et finallement une photo qui, comme les autres, n'est pas facile de reussir: l'entrée à La Motte (250m d'altitude!) en ski.

2.12.10

Ski de randonnée dans les Aillons. Les Bauges.

C'est jeudi matin, le lendemain de la grande neigée à Chambéry, on s'est dit que il faut profiter pour faire un peut d'ski, même si on ne peut pas aller trop loin, mais une petite promenade dans les Bauges ça suffira, alors Noe et moi on file vers la petite station d'ski de Les Aillons.


Quelques kilometres de route, toute completement enneigée, nous laissent au parking de la station, à une altitude de 900m.


Le bout est d'aller au sommet de la station, ouverte seulement les weekends. On est touts seuls dans la montagne, sauf pour la compagnie de quelques techniciens de la station, qui preparent les rémonteurs méchaniques.


Mais sinon la vue est assez belle, dans une petite vallée trés peu aménagée, sauf pour la présence de quelques petites maisons-résidences sécondaires, mais pas de grands hotels en béton. Tout au fond on peut voir aussi Margeriaz.


Il y a pas mal de neige, je dirai plutôt que il y a beaucoup de neige. On passera pour le coté de la fôret afin de laisser l apiste noire (a droite) livre pour la descente.


Et finallement, la dôme qui mène au sommet. Au fond, le Mont Colombier (2.045m).


Le sommet du Mont Pelat (1.543m), avec l'arrivée du télésiege du même nom.


On descend pour la piste noire, completement couverte de la neige poudreuse. La descente ne doit présenter trop de problémes, sauf pour les non-spécialistes en poudreuse (comme moi, par exemple, hehe).


La descente vers Chambéry, avec la route dejà propre, mais le paysage completement enneigé.

Activité realisé par Xavi Gallach et Noé.

1.12.10

Neu (ara de veritat) a Chambéry

Doncs ahir a la tarda va començar a nevar, i no ha parat en tota la nit... el resultat aquest matí era la nevada més important en els darrers 50 anys. Chambéry no és l'únic lloc, sembla que és una nevada general al centre d'Europa, amb diversos aeroports tancats, carreteres tallades... el caos, vaja.

Aquest és l'aspecte que oferia el davant de casa meva, amb uns 50cm de neu caiguda durant la nit.

El meu cotxe, sepultat sota un bon mantell de neu. La primera tasca és obrir-se pas entre la neu per accedir a la porta. Mr. DelGrosso (el propietari de la casa on visc) m'ha dit "En 15 anys que fa que vivim aqui mai hem vist una nevada igual. No deus pensar que podràs sortir de seguida, oi?". És veritat, doncs els 50cms de neu també estan al camí d'accés a la casa i fins la carretera, ja netejada pels serveis públics. O sigui que he deixat la motxilla al cotxe, he agafat una pala, i entre els dos hem netejat el camí d'entrada pels cotxes. De totes maneres, les classes s'han suspès.

Després he continuat palejant fins al costat del meu cotxe. Per fí he pogut obrir la porta del tot!!! (tot i que més que la porta del cotxe, sembla l'entrada a una cova).

Tall per mostrar la capa de neu sobre el cotxe.

La carretera està neta però continua nevant, o sigui que continua acumulant-se la neu. No ens quedarem a casa tot el dia: agafo el cotxe i me'n vaig a fer de guiri pels carrers de Chambéry!

Realment, és una gran nevada. Sento un home que li demana a una iaia quan fa que no veu una nevada similar. "Des de 1956"- respon ella.

El servei d'autobusos està suspès, prou feina hi ha a circular amb cotxe com per intentar introduïr-hi els enormes autobusos articulats que travessen normalment la ciutat. Ni amb calçador hi entren!! Avui això és terreny privat!!

El centre de Chambéry, on estan obrint una trama de camins per a deixar passar la gent. Uns passen a peu, d'altres amb trineu, i d'altres passen com poden.

El parc de Chambéry.

I la rotonda d'accés al centre de Chambéry. Ni es veu! Continua nevant.

Tinc curiositat per veure el meu campus, quan arribo veig que ofereix un panorama igual. Aqui es veu la neu caiguda al Pole Montagne (potser el rebatejarem com "Pole Haute Montagne"). Uns alumnes del màster EPGM fins i tot han fet un iglú al darrera, i pensen passar-hi la nit.

Tot el campus està paralitzat, i només algunes classes del màster es donen amb normalitat. La biblioteca està tancada.

I de tornada a casa, l'aspecte de l'autovia: almenys aqui estan ben preparats i les carreteres ja estan força netes. Ha deixat de nevar.


I l'aspecte de la facultat de Jacob ja a la tarda: tancada per l'accés als vehicles, i també sense vida.